Chien plage
Chien plage

Comment aborder la mort de l'animal avec l'enfant ?

L’enfant n’est pas épargné par le décès de l’animal du foyer, bien au contraire. Souvent, ils ont grandi ensemble et développé un lien affectif particulier.

Comme l’adulte, l’enfant doit faire son deuil, la disparition de son animal correspondant fréquemment à sa première expérience de la mort, incontournable réalité de la vie.

Ce triste événement devient alors une forme d’initiation et une préparation à d’autres douloureux départs à venir.

Chat fillette

Ne mentez pas !

L’enfant est plein de ressources. Il est à même de comprendre et d’entendre beaucoup de choses. Il peut être conseillé de ne pas lui cacher la situation ou de reculer l’échéance de l’explication.

Lui mentir et raconter que son animal s’est enfui ou qu’il est allé vivre ailleurs peut ne pas aider l’enfant. Il doit connaitre la vérité et y être confronté, avec douceur et diplomatie.

Utiliser les mots justes pour le dire

Quand on aborde un sujet aussi grave que la mort avec un enfant, il est indispensable d’utiliser les mots justes. Il faut lui expliquer les choses et répondre à ses questions simplement, avec des termes clairs et précis afin d’éviter toute ambiguïté.

Il est préférable d’éviter les métaphores de type « il est parti au ciel » ou « il s’est endormi », qui ne reflètent pas la réalité. Il ne faut pas hésiter à employer les termes d’usage (mourir, mort, décès, décéder, euthanasie…), sans aller jusqu’aux détails morbides.

L’enfant doit être encouragé à exprimer ses émotions, tout en évitant de manifester devant lui son propre désarroi. A nous, adultes, de l’écouter, le rassurer et le réconforter quand le besoin se fait ressentir.

Dire adieu à votre animal ensemble

Certains gestes peuvent aider l’enfant à mieux comprendre et accepter la mort de son animal. Si le corps est présentable et s’il le demande, il peut le revoir. Et l’organisation d’un rituel familial symbolique, comme la dispersion des cendres, peut faciliter le deuil de l’enfant, comme celui de ses parents.